Jam de dimanche annulée

Voilà, tout est dans le titre ! La prochaine jam et dernière de l’année est donc celle du réveillon puisqu’exceptionnellement il n’y a pas de jam au Grand Cordel ce troisième dimanche de décembre.

On se retrouve donc au festival, ou au réveillon, ou en 2018 !

Que cette fin d’année vous soit confortable et joyeuse.

 

 

Publicités

Jam du 3 décembre : coup de main ?

Bonjour à toutes et tous !

Dimanche dernier à la jam nous avons annoncé la prochaine jam qui aura lieu le 3 décembre à la Maison Bleue. Or nous avons omis un détail essentiel : aucun des membres du bureau ne sera présent ce jour-là !

Nous avons donc deux options : la première est d’annuler cette jam, la seconde de la maintenir si une ou deux personnes sont motivées pour la prendre en charge !

Concrètement, cela signifie :

  • Aller chercher la clé à la Maison Bleue (123 Bd de Verdun) le vendredi 1er (13h-20h) ou samedi 2 (14h-18h)
  • Se faire expliquer par la même occasion la procédure pour enlever l’alarme en arrivant (si besoin) et la mettre en marche en partant
  • Demander quelques formulaires d’adhésion à la Maison Bleue (ils nous demandent à chaque participant une adhésion annuelle de 3€)
  • Arriver le dimanche avant 15h30 pour ouvrir les lieux et accueillir les participants
  • Avoir une attention particulière pour ceux qui découvrent le contact-impro et les jams ; si le coeur vous en dit proposer un cercle de prénom, mise en route ou autre à votre guise
  • Faire remplir les formulaires aux participants qui ne sont pas encore adhérents à la Maison Bleue
  • Remettre les clés, formulaire et adhésion dans la boîte aux lettres en sortant

Si vous vous sentez motivé.e, prévenez-nous assez vite ; si personne ne se sent de le faire, pas de souci en ce qui nous concerne ! Nous nous donnons jusqu’à mercredi au plus tard pour éventuellement annuler cette jam.

Que la vie vous porte avec douceur !

le bureau : Alice, Bruno, Marie, Max

Bourse Quentin Briand

Bourse Quentin Briand

Cher.e.s ami.e.s

Nous sommes heureux et très émus de vous parler de notre dernière idée.

Lors de la dernière réunion du bureau d’InCIdence, nous avons évoqué le fait que plusieurs personnes étaient venues nous demander si nous avions un tarif réduit pour le festival… Ce qui n’est pas le cas. Nous avons bien deux places de « helpers » (on dit Aidant, Soutien, en français, mais j’ai du mal à m’y faire) mais elles ont vite été prises…

Du coup, que faire ?

C’est alors que nous nous sommes souvenus de Quentin et de la générosité de ses parents.

Quentin est un ami cher, danseur et enseignant, infatigable transmetteur du contact improvisation, qui est mort il y a un peu plus de trois ans maintenant. Lors de ses obsèques, ses parents ont fait don à InCIdence de 300 euros, à charge pour nous de trouver comment les dépenser… en mémoire de Quentin.

Cet argent est resté sur le compte tout ce temps-là, aucun projet ne nous semblant justifier de toucher à cette somme.

Mais nous avons trouvé ! Cette somme va permettre à ceux d’entre vous qui voudraient s’inscrire au festival mais qui n’en ont pas les moyens de venir quand même. Nous avons décidé d’y ajouter 200 euros « de notre poche » (enfin, celle d’InCIdence).

La bourse Quentin Briand est donc riche de 500 euros, à partager entre ceux qui en feront la demande.

Concrètement, comment ça se passe ? On ne sait pas très bien, on va expérimenter.

L’idée, c’est que si vous estimez que vous avez besoin d’une réduction, vous nous la demandez, et on vous la fait. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sous sur le compte « bourse de Quentin ». Du coup, nous vous demandons d’être responsables et de demander uniquement ce dont vous avez vraiment besoin pour pouvoir venir à notre festival – avec la conscience que ce que vous demandez n’ira pas à d’autres car la bourse n’est pas extensible à l’infini.

Si vous souhaitez au contraire faire un don, car vous trouvez l’idée belle et avez envie de permettre à d’autres de pouvoir participer à ce festival (et parce que vous aimez tellement ce festival que vous voulez que d’autres puissent en profiter aussi) alors envoyez-nous vos dons !

On souhaite qu’ainsi cette bourse puisse être pérenne, c’est-à-dire que ce qui n’est pas utilisé cette année sera disponible l’année prochaine et les suivantes. On fait le pari qu’il y aura un relatif équilibre entre les demandes et les contributions : on verra ce qu’il en sera !

Si vous avez des questions, vous pouvez nous écrire, on vous répondra au mieux.

Des bises à tous, et salut à toi, Quentin !

Alice, Bruno, Marie, Maxime

Les inscriptions pour le festival du Bout de l’année sont ouvertes !

 

Bonjour à tous et toutes !

Et oui, c’est officiel, c’est maintenant ! Nous lançons les inscriptions pour le festival du bout de l’année. Pour s’inscrire, c’est ICI !

Nous serons en partenariat avec la Cie Entre les Nuages pour  la 4e édition de notre « Festival du Bout de l’Année », qui cette année encore est accueilli par la commune de Guichen dans le complexe Joséphine Baker et ses trois beaux studios mis à disposition.

5 jours de danse et de partage autour du contact improvisation, du 27 au 31 décembre 2017

Le festival, c’est :

  • un intensif au choix (pour suivre un enseignement sur la durée du festival) à choisir entre Stéphanie Auberville et Jérome d’Orso

  • des ateliers avec intervenants ponctuels : des gens qu’on aime beaucoup, des amis et enseignants doués que nous avions envie d’inviter sur nos terres : Grégory Chevallier, Marjorie Gouzy, Aurore Valverde et Aurore Simon
  • des jams tous les soirs

  • des bons repas midis et soirs du 27 au 31 décembre à midi du (possibilité sans lactose, sans gluten, végétarien, sur demande à l’inscription)

  • un atelier surprise, puis du temps libre le 31

  • des solutions d’hébergement collectif pour celleux qui viennent de loin
  • la Jam du nouvel an !

Toutes les infos pratiques et renseignements sur le site d’InCidence page festival ! (). N’hésitez pas à bien lire toutes les rubriques.

Attention, il n’y a que 37 places qui risquent de partir très vite … À vous de jouer !

Toute l’équipe d’Incidence.